Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Annexe ; l'empereur, le shogun et le système féodal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Maître du Jeu
» Passe-partout, c'est un peu moi.
Voir le profil de l'utilisateur 
Messages : 31
Date d'inscription : 02/10/2015
» Passe-partout, c'est un peu moi.
MessageSujet: Annexe ; l'empereur, le shogun et le système féodal   Ven 2 Oct - 23:30


Le système féodal

Même s’il n’existe qu’un seul empereur pour régner sur tout Kakoyurai, le royaume n’est pas un pays entier mais des terres divisées entre divers seigneurs, les daimyô. Ce sont eux qui règnent véritablement sur le royaume ; pourtant, la famille impériale et le shogun actuel ont réussi à réunir chaque daimyô et des accords écrits existent pour homogénéiser les taxes, accords commerciaux ou lois de Kakoyurai.

Le système féodal fonctionne ainsi :
Il y a tout d’abord l’empereur et ses fils, qui se succèdent de manière monarchique. Ils sont le symbole politique du royaume. Le shogun, bras droit de l’empereur, est celui qui règne véritablement sur le royaume ; il possède les forces militaires et juridiques de Kakoyurai. Le shogun fait parti d’un clan, et était anciennement un daimyô avant d’accéder au pouvoir.
Les daimyô sont des seigneurs à la tête de puissants clans, grâce à leurs richesses où à leurs fidèles guerriers, souvent des samurais. Un daimyô possède forcément un fief, sur lequel il instaure ses propres lois. Il les divise cependant entre ses divers vassaux, des seigneurs moins puissants, qui se soumettent au daimyô en échange de sa protection ; en dehors des terres, le vassal doit prêter assisance à son seigneur en cas de guerre entre clans.

La hiérarchie de Kakoyurai est la suivante :


  • L’empereur et le shogun
  • Les daimyô, faisant parti du Kazoku (noblesse)
  • Les vassaux, faisant également parti du Kazoku
  • Les guerriers des vassaux, nobles ou non
  • Les paysans
  • Les marchands et artisans
  • Et enfin, les artistes, prostitués, bouchers, tanneurs et équarisseurs : les métiers sales, tout en bas de l’échelle.

Le clergé est une caste à part et ne rentre pas dans la hiérarchie : les prêtres et les disciples issus de riches familles ont renoncé au Kazoku. Ils n’ont aucune autorité, si ce n’est religieuse, et ne possèdent aucune terre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kakoyurai.forumactif.org
 
Annexe ; l'empereur, le shogun et le système féodal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shogun2 breve histoire féodale du japon nlle version
» Monologue de l’Empereur Jacques 1er à nos contemporains
» M. Georges Moise: Un juge qui juge le système judiciaire.
» système de règle Warengine
» Napoléon Bonaparte, Empereur des Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kakoyurai l'intemporelle :: 
Dossiers administratifs
 :: La connaissance :: Contexte et intrigue
-