Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Seba Ôta | Fout ses pieds où il veut et c'est souvent dans laggle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Seba Ôta
» Tu crois que je suis un humain banal, c'est ça ?
Voir le profil de l'utilisateur 
Messages : 58
Date d'inscription : 20/03/2016
Kakushin' : 2
Métier : Primeur
» Tu crois que je suis un humain banal, c'est ça ?
MessageSujet: Seba Ôta | Fout ses pieds où il veut et c'est souvent dans laggle   Dim 20 Mar - 20:00

Seba Ôta
Bonjour, je m’appelle Seba et j’ai 37 ans. Je suis un humain.
En résumé
X Orientation sexuelle Hétéro
X Métier Vendeur de primeur et distilleur dans sa cave
X Hobby favori La sociologie, boire de bonnes eaux-de-vie, l'Histoire, la linguistique étrangère, enfin c'est un intellectuel quoi donc il aime les trucs intélectuels, sauf la philo.
X Niveau kakushin’ 2
Caractère en vrac
C'est un peu le mec qui vit sa vie et qui keaffe qu'on le respecte autant qu'il respecte les autres. Très calme et posé il n'est pas vraiment le genre qu'on aime voir en colère. Dans ces moments là il ne parvient pas vraiment à s'exprimer aussi bien que d'habitude et surtout on le sent en pleine détresse. Son corps est alors plus une gêne qu'autre chose.
Le reste du temps il est très avenant et accessible, courtois et franc dans la mesure du possible.
Le cynisme et l'ironie sont ses langues favorites.
Ah et s'il a une idée en tête il va tenter de tout faire pour la réaliser ou s'y tenir. Il a des principes le bonhomme.
Citation favorite

« Something something hero stuff. Something something I’m attractive. » - Timothy Lawrence
Parlons de moi...

X Qu’est-ce qui vous met directement de bonne humeur ?
De la bonne musique, un joli ciel bleu, un endroit calme et de bons bouquins sont un excellent début.

X Qu’est-ce qui vous paraît le plus insupportable ?
La confrontation, la violence, l'intolérence et la peur irrationnelle de l'étranger.

X Comment vous comportez-vous en société ?
Je m'occupe essentiellement de mes affaires et faites-en autant, tout ira pour le mieux. Pour toute personne aimable je suis très sympathique, à l'écoute et téméraire voir obstiné. Dans le bon sens je suppose. Le reste du temps je suis comme n'importe qui. Rien de spécial à ajouter j'imagine.

X Que pensez-vous de ce monde ?
wat A ceci près que la métampsychose est une chose reconnue et à la limite de la religion sur Terre. Donc quelque part ça ne devrait pas être si surprenant, sauf que ça l'est terriblement.
Et l'idée de justice sociale ou de tolérence, c'est un concept très abstrait.

X Vous avez une manie, un tic ?
Apparemment, la main dans la barbe quand je mens ou je suis embarassé...

X Quelle est votre routine classique ?
Avoir peu de sommeil pour beaucoup de boulot, de l'alcool pour maintenir éveillé et quand je parviens à me poser quelques jours c'est un rythme en dents de scie. Pas des masses de vie sociale ni de temps pour développer des habitudes extra-professionnelle.

X Plus d’informations :
J'ai envie d'avoir la paix, laissez-moi vivre sans vous mêlez de ma vie. Je n'ai pas besoin de complications.
Ah et je suis gaucher et j'essaie d'être ambidextre sans grand succès.

...Mais je suis aussi !...

Casanier, cultivé, pacifique, rationel, curieux, intéressé, interessant(?)... Charismatique, relaxé, travailleur, dévoué, barbu, massif...


X Plus d’informations :C'est une buche d'1m80, un peu rondouillet à la base il est devenu plus sec, une musculature utile mais pas forcément esthétique. Sur ses cuisses et son ventre quelques vergétures subsistes de sa perte de poids depuis son arrivée à Kakoyurai. Ses cheveux noirs ébènes tombent aux épaules. Quelques mèches grisonantes ainsi que des tempes éclaircies témoignent des années qui se sont écoulées depuis sa mort.
Il n'est pas forcément séduisant ou repoussant, c'est un homme avec un visage très bourru et rougit, tout cela à cause de son travail en extérieur et à son mode de vie.

Il était une fois...

Dans une autre vie Seba était universitaire à l'étranger, il enseignait la dialéctique anglaise dans une petite université Thaïlandaise. C'était un homme simple avec une vie simple, il avait un premier enfant qu'il avait nommé Hiro. Sa femme, Eamsuk, était une assistante dans la même fac. Ils s'étaient rencontrés, détestés puis finalement, le hasard faisant bien les choses ils s'étaient trouvés des points communs les menant alors aux portes d'un avenir aussi simple que paisible.
Cependant, alors qu'il devait retourner sur l'archipel, il prit l'avion. Autour de lui se trouvaient alors 250 autres passagers. Il se souvient très bien du bruit sourd que fît l'aile quand elle percuta un autre avion en plein vol. Pas de douleurs, pas de peurs ni de regrets. Tout semblait s'écouler plus lentement jusqu'au moment où il pouvait voir le temps se figer. Quelques secondes qui resteraient gravées dans sa mémoire. Les visages des gens paniqués, déformés par la peur, les enfants recroquevillés dans les bras de leurs parents et lui, sa seule pensée : "C'est à ça que ressemble la mort ?".

A son réveil il était dans une ville, l'atmosphère y était différente. Oppressante et surtout irréaliste. Kakoyurai l'avait avalé puis violemment recraché sans la moindre empathie. Il appartenait à un autre monde, une autre histoire.
Comme certainement beaucoup d'autres avant lui il tenta de trouver une fin à ce délire mais sans solutions, hélas.
Il abandonna rapidement l'idée qu'il rentrerait chez lui, il s'efforça donc de s'intégrer ici. Un homme cultivé, riche et capable. Il était accepté partout dans son ancienne vie, seuls quelques stéréotypes subsistaient mais ici il se retrouvait de l'autre côté du miroir.
Il n'était pas désiré, pas toléré et encore moins respecté. A force d'acharnement, de services rendus, de supplications et de faux-semblant il parvint à se loger dans un petit quartier calme. Les gens l'avaient acceptés par habitude. C'était un humain sans problèmes mais au moindre soucis il était évident que Seba serait très vite utilisé comme un bouc-émissaire. Tous le savaient, lui aussi mais c'était un accord tacite nécesssaire pour vivre parmi les hommes-bêtes.
Bientôt 10 ans qu'il vivait ici et personne ne saurait l'en faire sortir maintenant.


Et toi, qui es-tu ?

X PUF Hanheni, plz.
X Comment avez-vous connu le forum ?x
X Personnage sur l’avatar De préférence si vous cherchez un quadra barbu, orientez-vous vers Hiehachi. Blackwall/Thom Rainier s'avère très pratique me concernant.
X Un dernier petit mot pour l’amour ? FEAR.THIS.FACE
J'aurai du prendre Jack... Sérieux.


Dernière édition par Seba Ôta le Mer 30 Mar - 1:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tomoharu Shitagau
» Homme-bête, oui, mais fluffy !
Voir le profil de l'utilisateur 
Messages : 280
Date d'inscription : 15/03/2016
Kakushin' : Niveau 2 (bloqué/exception)
Métier : Shitagau-shi Kôsô
» Homme-bête, oui, mais fluffy !
MessageSujet: Re: Seba Ôta | Fout ses pieds où il veut et c'est souvent dans laggle   Dim 20 Mar - 20:13

TU AS PAS PRIS JACK
MAIS QU'EST-CE QUE ?...

(en même temps. Jack pour un perso posé.)
Bon, bref, qu'est-ce qu'il y a à redire ? RIEN. Amuse-toi bien. T'as pas le choix.
Et on doit RP. 8 ans omg, 8 ans que j'attends ça.

FEELS.


Tu es validée !

Si tu le souhaites, tu peux poster ta fiche personnage pour garder un historique des RPs et relation de ton perso. Sinon, si tu cherches des compagnons pour lancer un rp, tu peux regarder ou poster dans les demandes jeu.

Enfin, tu as à ta disposition une boîte aux lettres pour que ton personnage puisse correspondre avec ceux des autres joueurs par courrier.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Seba Ôta
» Tu crois que je suis un humain banal, c'est ça ?
Voir le profil de l'utilisateur 
Messages : 58
Date d'inscription : 20/03/2016
Kakushin' : 2
Métier : Primeur
» Tu crois que je suis un humain banal, c'est ça ?
MessageSujet: Re: Seba Ôta | Fout ses pieds où il veut et c'est souvent dans laggle   Dim 20 Mar - 20:19



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
 
MessageSujet: Re: Seba Ôta | Fout ses pieds où il veut et c'est souvent dans laggle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seba Ôta | Fout ses pieds où il veut et c'est souvent dans laggle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fabio - "Moi, je mets les pieds où je veux, et c'est souvent dans ta gueule." Chuck Norris.
» Jason ★ Je mets mes pieds où je veux... Et c'est souvent dans la gueule.
» QUID DU PREMIER MINISTRE PIEDS SENTI ??????
» Saut de 361 pieds en motoneige
» # Un guitariste sans bras qui joue avec les pieds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kakoyurai l'intemporelle :: 
Dossiers administratifs
 :: Registre citoyen :: Résidents recensés
-